mercredi 9 février 2011

Mon aventure de l'acupuncture :D

Mes parents étant déjà ouverts aux médecines dites alternatives, je n'ai pas attendu la fibromyalgie pour aller consulter en complément de la médecine traditionnelle d'autres thérapeutes comme ostéo, chiro, homéo ou acupuncteur, qui ne rime pas en O. (Je suis très perspicace des fois, n'est ce pas ? )

Depuis mon accident, j'ai été voir 2 acupuncteurs. Le résultat n'a pas été probant dans mon cas personnel, mais je crois que c'est une approche intéressante à tester pour les douloureux chroniques.
Si vous allez voir un médecin acupuncteur, vous serez remboursé pour une partie de la consultation par la sécu.
Je sais que certaines régions sont plus ou moins bien pourvues en certaines spécialités mais essayez de faire marcher le bouche à oreille pour tout ce type de techniques. Et si vous n'avez pas de feeling, inutile d'insister. Je pense que la confiance en ces médecins (traditionnels ou non) est aussi importante que le traitement proposé.

L'acupuncture est l'une des cinq branches de la Médecine traditionnelle chinoise (MTC). Selon la pensée médicale orientale, elle agit sur le Qi qui circule dans le corps par la voie des méridiens. Des aiguilles insérées à la surface de la peau stimulent des points d’acupuncture précis afin de régulariser le Qi ainsi que des fonctions physiologiques, organiques et psychiques ciblées. Il existe une cartographie détaillée des points d’acupuncture et des méridiens ainsi que de leurs rôles pour rétablir la santé et l’équilibre du patient. (cf dessin ci-dessus).

A chaque fois que je pense "acupuncture", je pense maintenant à ce film que j'adore et je ne peux m'empêcher de rire :



Après l'accident, j'ai déclenché une dépression réactionnelle et mes douleurs ne s'estompaient pas. Je n'avais pas encore mis le mot de fibromyalgie sur tout cela...
Je suis allée voir quelqu'un que plusieurs personnes m'avaient recommandées chaudement. Un occidental d'environ 50 ans, très à l'écoute, très zen. Il m'a tout de suite présenté une franchise désarmante pour la médecine traditionnelle :
"Au vu de votre état, je ne pense pas vous êtes d'une grande aide... On va essayer pendant cette séance mais si ça ne va pas mieux après, inutile de reprendre un nouveau rdv. Je suis désolé !"

Contrairement à d'autres acupuncteurs vu précédemment, il a eu une technique totalement différente. Comme dans la vidéo, j'ai vite ressemblé à un porc-épic ! Il a planté (ça ne fait pas mal) des aiguilles d'abord côté pile avec un angle particulier pour que je puisse m'allonger dessus et m'a ensuite couvert d'aiguilles du côté face. Ne croyez pas cependant qu'il a joué aux fléchettes avec moi, il réfléchissait au placement de chaque aiguille précisément.
Il m'a ensuite recouverte d'une grosse couverture et m'a laissé là environ 30 mn. Des fois précédentes, avec d'autres pathologies, j'avais senti pendant la séance des mouvements d'énergie, de chaleur, voir d'émotions au travers de mon corps. Là rien, en dehors de l'ankylose à ne pas bouger pour une période aussi longue !
Je ne suis donc pas retournée chez cet acupuncteur et décidé d'y voir plus clair avant d'envisager d'aller en consulter un autre.

Un an plus tard, je n'étais pas encore diagnostiqué mais la dépression était déjà loin derrière moi. Une nouvelle rhumato m'a chaudement conseillé un acupuncteur de ma ville (le seul en fait ! lol). La kiné m'a confirmé que ses patientes qui allaient le voir en étaient satisfaites. J'ai donc pris rdv.
Il y a une communauté asiatique pas très loin de chez moi et là en effet, je suis tombé sur le vieux sage chinois qui parle peu (français, mais en général aussi). L'entretien s'est donc déroulé totalement différemment !
Il a plus ressenti les choses et il m'a moins posé de questions.
Il a aussi été d'une grande franchise mais inverse :
"je fais 5 séances maxi et si ça va pas mieux, on arrête. Mais ça m'étonnerait que ça n'aille pas mieux !" me dit il avec un grand sourire et un fort accent.


Nous avons fait les 5 séances à raison d'une mensuelle et nous nous sommes arrêtés là...
Après les 2 premières, j'allais plus mal après qu'avant : il m'a expliqué que cela prouvait que mon corps réagissait et que c'était normal.
Après les 3 dernières séances, l'effet immédiat de détente et d'atténuation de la douleur durait de moins en moins longtemps et dans tous les cas, elles ne tenaient pas dans le temps.

Du propre aveu de l'acupuncteur, il voyait et sentait ma douleur mais ne trouvait pas le déséquilibre... C'était donc inutile de persévérer à mon grand regret !

Je vous conseille toutefois d'essayer, si vous en avez l'occasion. Certains en sont très satisfait !



4 commentaires:

  1. Bonsoir,

    Euh, j'ai rencontré divers malades atteints de fibro et il est vrai que les avis divergent!
    Au final, peux ont ressenti du mieux être.

    Je pense qu'il faut trouver le BON KARMA "médecin et lien rimant avec foie et persévérance.

    Un grand spécialiste de la fibro (prise en charge pluridisciplinaire et triatement adapté minima) m'a dis "le traitement, quel qu'il soit, intervient à 30% de PLACEBO dans le mieux être du malade"

    A MEDITER

    Françoise

    RépondreSupprimer
  2. J'ai moi aussi consulté 2 accupunteurs qui m'ont tout de suite dit que si cela ne fonctionnait pas, il ne faudrait pas insister.
    l'un d'eux m'a dit ressentir mon énergie mais qu'elle était bloquée. Je n'ai pas continué, faute de résultat.

    RépondreSupprimer
  3. Moi aussi, j'ai voulu faire l'expérience de l'accupuncture, mais au bout de 5 séances, force a été de constater que cela ne m'avait rien apporté, donc arrêt avec l'accord du médecin.
    Pourtant, moi aussi, j'ai entendu parler de l'accupuncture par plusieurs fibros qui en étaient satisfaites !...
    Bises Miss et à bientôt. Genevieve30

    RépondreSupprimer